Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Groupe de chants de marins

 

Leaving of Liverpool (Trad)

 

 

(Capo 5)

 

Sol                              Do            Sol

Farewell to you my own true love

            Mim                       Ré
River Mersey, fare thee well

          Sol      Do              Sol
I am bound for California

           Mim                    Sim             Sol
But I know that I will return some day

 

        Ré                           Do            Sol   

So fare thee well my own true love

Sol                                Do                Ré
And when I return united we will be

                   Sol                                             Do         Sol
It's not the leaving of Liverpool that grieves me,

                Mim                    Ré          Sol
But my darling, when I think of thee

I have sailed  a Yankee sailing ship
Davy Crockett is her name
And Burgess is the captain of her
And they say  that she is a floating shame

 I have sailed with Burgess once before
And I think I know him right well
If a man is a sailor, he can get along
But If not, he's sure in hell


Oh, the sun is on the harbour, love
And I wish I could remain
For I know it will be some long time 
Before I see you again

 

 

 

Vire au cabestan (M. Tonnerre)

 

 

Mim                               Ré-Mim

Entendez la pauvre aventure

                                                    Sol
La bourlingue d'un brave moussaillon

         Lam                           Mim
Yann Beudjep dit "traîne-allure"

     SI7
Gabier de mât d'artimon

Mim                                   Ré-Mim
Ce fut un grand soir de bombance

                                  Sol
Qu'il fut enrôlé ivre mort

    Am
Au caboulot de Recouvrance

            SI7
Par un maît' d'équipage du bord.

        Mim         Ré        Mim
D'une goélette américaine

      Lam                          Mim
Amarrée le long du quai nord

    Lam                                Mim
Déchargeant des ballots de laine

       FA#7                                  Si7
Avant de faire route vers Baltimore


Refrain :

         Mim                 SI7         Mim

Vire au cabestan depuis tant et tant

                        Sol                            Ré
De mois que t'attends de toucher la terre

                           Lam                                Mim
Y'a plus pour longtemps d'ce foutu sale temps

                          SI7
J'espère qu'en rentrant on boira du vin et d'la bière


Le lend'main départ du voyage
A posté chez les tribordais
Paré pour l'appareillage
Largue ta chique a souqué l'palais,
En route pour le Horn et pendant tout un mois
Trois jours à la cale et dans le calme plat
Des biscuit, du vin, un  bouchon d'tafia
Du camphre le matin dans les coups d'noroit

                   Ré                           Mim

Oiseau du diable c'est l'nom de matelot

                                 Ré                                Mim
Car dans l'mauvais temps il voltige au plus haut

                        Ré                       Mim
Huit jours de folie à l'escale de Rio

                        SI7                               Mim
Trois mois à souffrir pour revoir St-Malo


  Refrain

 

Yann a navigué pendant près d'quarant' ans
Connu tous les ports de la terre
Bourlinguant aux quatr' coins de l'océan
De Liverpool à Santander
Carguer les huniers et se pendre aux filins
C'est là la misérable vie du marin
P'têt qu'un jour enfin tu r'trouv'ras ton pays
Débarqu'ras ton sac pour y refaire ta vie


       Refrain

 

 

 Reagan Dougan

 

Sim

C'était un fameux équipage

                                   La
A bord du Manchester

Mim
Tous des forbans, des gars du large

                                           Sim

Commandés par Spencer
Une chaîne dans l'eau, une jambe de bois

                              Ré
C'était notre serment
Quoi qu'il arrive on est avec toi

           Fa#m                 Sim
Jusqu'au dernier tourment

 

    Sim                                                        La

    Reagan Dougan vous autres matelots

    Mim                                                                       Sim
    A l'abordage le partage n'en sera que plus gros

                                                                                              Ré
    Tuez les tous pour leurs écus ou vous serez pendus

                                                                          Mim                       Sim
    A la plus haute vergue du mat comme un bourgeois cossu

 

C'était un sacré ramassis de
Sacrés pirates à la mer
De fripouilles de tous acabits
Ayant tué père et mère
Voler et piller massacrer
C'était notre métier
Pour l'or l'argent il faut tuer
Oh les gars pas de pitié

 

Rouler dans l'ivresse et la fièvre
Sans peur d'être pendu
Notre cœur se nourrit de rêve
Nos mains ont du sang dessus
Pour une femme ou une injure
On se battra demain
Ne rêvons que de nouvelles captures et de nouveaux butins

 

Hourra les filles, hourra les belles
On est à la Barbade
Nous allons boire et oublier
Cette foutue canonnade
J'ai perdu une jambe
À mon dernier combat
Mais j'ai ramassé mille écus
Dans la poche d'un bourgeois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Hébergé par Overblog